Accueil >>
EQUIPES DE FRANCE >> Volley-Ball >> Masculins >> Le Groupe France
  
 

Jean PATRY - N°4 - Pointu


Date de naissance : 27/12/1996 à Montpellier

Taille : 2m07
Poids : 94 kg
Hauteur d’attaque : 3m34
Hauteur de block : 3m17

Clubs :
2020-2022 : Milan (Italie)
2019-2020 : Top Volley Latina (Italie)
2014-2019 : Montpellier VUC
2012-2014 : CNVB

Palmarès international 
2021 : Médaille de bronze Volleyball Nations League
2018 : Médaille d'argent Volleyball Nations League

Palmarès en club
2021 : CEV Challenge Cup avec Milan


100% Montpellier ! Enfant de la balle, puisqu’il est le fils de l’ancien international Christophe Patry, Jean Patry n’a connu que le volley et Montpellier : c’est là qu’il a tapé ses premiers ballons à 8 ans, c’est là qu’il y a connu ses premières sélections départementales lors des Mini-Volleyades et régionales lors des Volleyades, avant d’y intégrer le Pôle Espoirs à 14 ans, le CNVB trois ans plus tard et l’équipe professionnelle, pour une première saison 2016/2017 au cours de laquelle il a explosé, s’imposant comme l’un des tous meilleurs pointus de Ligue A, avant de confirmer la suivante, meilleur attaquant du Championnat en 2017/2018. Un poste qu’il occupe depuis les cadets : « J’ai évolué un peu au centre, mais mon père, qui a lui-même été central, n’a pas voulu, il disait que c’était ingrat et dur physiquement. Après, j’ai joué récep 4, mais quand j’ai intégré l’équipe de France cadets, il fallait un pointu, on m’a désigné ; depuis ce jour, j’ai toujours été à la pointe. C’est un poste qui demande beaucoup de responsabilités, j’aime ça. Mon geste préféré ? Une bonne roulette derrière le bloc, c’est sympa ! »

Contraint lors de sa première saison professionnelle d’abandonner ses études de droit, l’intéressé, conscient de son potentiel, ne cache pas de hautes ambitions : « J’ai envie de faire la meilleure carrière possible. J’ai voulu faire ce sport à fond pour accéder au plus haut niveau, cela ne m’intéresse pas de jouer pour du loisir. » Cet esprit de compétition, le Languedocien a pu le développer de l'autre côté des Alpes, recruté en 2019 à Latina, où il s'impose dès sa première saison, ce qui lui vaut d'être engagé un an plus tard à Milan (il remporte la Challenge Cup en mars 2021) et considéré à juste titre comme l'un des meilleurs pointus de la SuperLega.

Cette expérience italienne va lui faire prendre une nouvelle dimension internationale, mais c'est surtout le Tournoi de qualification olympique de Berlin, en janvier 2020, qui va lui permettre d'exploser à la face du monde. Meilleur marqueur de la compétition dont il est désigné MVP, il contribue à l'incroyable qualification des Bleus, revenue de nulle part, notamment en demi-finales contre la Slovénie. « Par moments, je me suis étonné », confiera à l'issue de la compétition celui qui est devenu depuis le pointu titulaire de l'équipe de France, contributant notamment à son bon parcours lors de la VNL 2021 (médaille de bronze). Une équipe de France dont il dit : « J'en ai envie depuis toujours, j’ai toujours voulu être au plus haut niveau. » Mission pour l'instant accomplie !

Un surnom : « Souvent Jeannot, ou Jean Patoune ».
 

Photos libre de droits
Cliquez sur la photo pour la télécharger en HD