Accueil >>
HOME
19/06/2017
Ligue Mondiale : La France et Boyer au top
La phase de poules de la Ligue Mondiale terminée, les six équipes qualifiées pour le Final Six de Curitiba sont connues : France, Brésil, Serbie, Russie, Canada et Etats-Unis. Côté joueurs, Stephen Boyer est en tête du classement des marqueurs.
En remportant huit de ses neuf matchs, l’équipe de France termine largement en tête du bilan des douze sélections en lice cette saison dans le Groupe 1 de la Ligue Mondiale. Seule l’Italie l’aura dominée - 16-14 au tie-break à Anvers alors qu’elle avait déjà son billet en poche pour le Final Six -, les Bleus de Laurent Tillie affichant l’excellent bilan depuis le début de leur saison, le 13 mai à Tours, de 14 victoires en 15 matchs.

Avec 8 victoires sur 9 en Ligue Mondiale, les Français devancent au classement du Groupe 1 le Brésil champion olympique (6-3), la Serbie tenante du titre (6-3), la Russie (5-4), le Canada et les Etats-Unis (4-5) qui les accompagneront au Final Six de Curitiba (4-9 juillet). La Belgique, la Pologne et la Bulgarie (4-5), l’Argentine et l’Iran (3-6) et l’Italie (2-7) sont éliminés.

Le Final Six se disputera sous la forme de deux poules de trois, dont les deux premiers se qualifient pour les demi-finales, les matchs se jouant dans un stade de football, l’Arena Da Baixada (42 372
 places). Rappelons que c’est la première fois de son histoire que l’équipe de France dispute cette phase finale de la Ligue Mondiale trois fois consécutivement, elle a été médaillée d’or en 2015 à Rio, de bronze l’an dernier en Pologne. Les hommes de Laurent Tillie ont hérité d'une poule très relevée, puisqu'ils figureront dans la Poule K avec la Serbie et les Etats-Unis, la Poule J étant composée du Brésil, de la Russie et du Canada.

Boyer avec Sander, Ivovic, Volkov, Lucarelli...

Si la France s’est distinguée collectivement lors de cette phase de poules, alors même qu’elle était privée de joueurs ayant largement contribué à ses bons résultats depuis trois ans (les retraités Rouzier et Maréchal, les blessés Tillie, Lafitte et Ngapeth), ses individualités ont également brillé, notamment Stephen Boyer, actuel meilleur marqueur de la compétition avec 165 points (135 attaques, 17 aces, 13 blocs) devant l’Américain Taylor Sander (146) et le Belge Bram Van Den Dries (133).

Le jeune pointu de Chaumont, qui dispute sa première saison internationale, est également en tête du classement des serveurs (17 aces), devant le Russe Dmitry Volkov (15), les Brésiliens Mauricio Souza et Lucarelli (14), tandis que Thibault Rossard est 5e. Au classement des attaquants, Stephen Boyer est deuxième avec un taux d’efficacité offensive de 53,15% (135/254), juste derrière le Serbe Marko Ivovic (89/165, 53,94%), et devant l’Américain Benjamin Patch (52,86%) et le Polonais Michal Kubiak (50,64%). Pas de doute : le Réunionnais a réussi ses grands débuts en Bleu !