Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
14/07/2018
Beach : Les Bleus à l’assaut de l’Europe
Les Championnats d’Europe de beach-volley débutent dimanche aux Pays-Bas. Trois paires françaises sont engagées : Krou/Ayé et Thiercy/Gauthier-Rat côté masculin et Jupiter/Chamereau dans le tableau féminin.
La Haye, Rotterdam, Utrecht et Apeldoorn accueillent à partir de dimanche et jusqu’au 22 juillet les Championnats d’Europe de beach-volley qui s’annoncent à la fois comme un grand succès populaire et médiatique, dans un pays où le beach-volley est l’un des sports-rois. Pour les équipes de France, ce rendez-vous est bien évidemment capital, placé à la fin d’une saison 2017-2018 qui marque le réel coup d’envoi de la qualification olympique pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Autant dire que les trois paires engagées sur le sable néerlandais seraient bien inspirées d’obtenir un bon résultat, histoire de marquer de précieux points dans un contexte de concurrence mondiale et européenne relevé. Dans le tableau masculin, deux duos sont engagés : dans la poule H à Utrecht, Youssef Krou et Quincy Ayé, têtes de série n°24, attaqueront la compétition lundi par un match face aux Néerlandais Varenhorst/Bouter (n°9), avant de défier mardi et jeudi les espagnols Herrera/Gavira (n°8) et les Autrichiens Winter/Hörl (n°25).

Dans la poule E à Apeldoorn, Maxime Thiercy et Arnaud Gauthier-Rat, n°28, seront d’abord opposés aux Norvégiens Mol/Sorum (n°12) lundi, puis à deux paires russes, Krasilnikov/Liamin (n°5) mercredi et Sivolap/Yarzutkin (n°21) jeudi. Pour les deux paires françaises, il s’agira d’évoluer à leur meilleur niveau pour s’extraire de leur poule, le premier allant directement en huitièmes de finale, les deuxième et troisième disputant un seizième de finale.

Même cas de figure dans le tableau féminin pour l’unique duo français engagé, composé d’Alexandra Jupiter et Aline Chamereau : les médaillées d’argent des Jeux Méditerranéens de Tarragone, têtes de série n°31, auront fort à faire dans une poule B relevée à Rotterdam, avec une entrée en matière mardi face aux têtes de série n°2, les Tchèques Hermannova/Slukova, avant deux matchs mercredi contre les Néerlandaises Keizer/Meppelink (n°15) et les Slovaques Strbova/Dubovcova (n°18).