Accueil >>
HOME
11/08/2018
Amical : Les Bleus trop forts pour les Pays-Bas
L'équipe de France masculine a idéalement débuté sa préparation pour le Mondial 2018 en décrochant une première victoire en trois manches face aux Pays-Bas à Sète (25-22, 25-21, 26-24).
Plein à craquer pour recevoir l'équipe de France, le Barrou, la salle historique de l'Arago de Sète, a apprécié la prestation des Bleus. Avant ce premier match de préparation pour le Championnat du monde 2018, les hommes de Laurent Tillie n'avaient pourtant eu qu'une dizaine d'entraînements en commun depuis leur arrivée à Montpellier le 30 juillet. Cela ne les a pas empêchés de dominer (3-0) une équipe néerlandaise qui avait certes entamé sa préparation une semaine plus tôt, mais qui n'a jamais trouvé les armes pour contrecarrer les Tricolores, supérieurs dans tous les domaines.

Dans une salle bouillante, autant en raison de la canicule que de la ferveur du public, la France débute avec Benjamin Toniutti, Thibault Rossard (tous deux anciens joueurs de l'Arago), Barthélémy Chinenyeze, Kévin Le Roux, Stephen Boyer, Earvin Ngapeth et Jénia Grebennikov en libéro. 
Après un début de partie équilibré, la star des Bleus Earvin Ngapeth hausse le ton (7 points, dont 3 aces, dans le premier set) pour permettre aux siens de prendre de l'avance (21-16), puis d'empocher la première manche (25-22). Scenario presque identique dans le deuxième acte où les Français se détachent en milieu de set (21-16) sous l'impulsion des percutants Barthélémy Chinenyeze (7 points dans le 2e set, 10 au total) et Stephen Boyer (6 points dans la 2e manche, 11 au total). La fin du set est bien gérée et d'une attaque autoritaire, Boyer permet à la France de mener 2-0 après moins d'une heure de jeu (25-21).

Dans la troisième manche, Laurent Tillie et son staff font tourner avec les entrées de Jean Patry, Kevin Tillie, Julien Lyneel, Antoine Brizard et Nicolas Le Goff. Si les Pays-Bas jouent leur va-tout et résistent mieux dans ce troisième set, les Bleus, portés par un public déchaîné, ne se laissent pas surprendre et finissent par avoir le dernier mot (26-24). Appliqués et concentrés, face à un adversaire qu'ils retrouveront en poule lors du Mondial, les Bleus décrochent une victoire logique, qui valide le travail effectué depuis une douzaine de jours à Montpellier. Place désormais au deuxième stage de préparation à Cannes, programmé du 14 au 19 août.

Laurent Tillie, entraîneur de l'équipe de France : "On avait disputé un match d'entraînement contre les Néerlandais hier et on avait perdu. On s'est bien adapté à leur jeu, on a retrouvé un peu de fraîcheur par rapport à hier, donc c'est une victoire satisfaisante, mais la route est encore longue et il y a beaucoup d'automatismes à aller chercher. J'ai apprécié la concentration des joueurs et leur sérieux, malgré la fatigue, malgré la chaleur, malgré le turnover. Ç'a été serré, mais on a réussi à mettre des petits coups d'accélérateur sur quelques points, soit par le service, soit par le bloc, soit par la défense. C'est bien d'avoir fait plaisir à ce public, qui a mis une très belle ambiance, à l'image de la chaleur de la salle (rires)."