Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
24/06/2018
Jeux Méditerranéens : Les Bleues gagnent aussi
Comme les garçons la veille (3-0 face à la Croatie), l’équipe de France féminine a attaqué dimanche ses Jeux Méditerranéens par une victoire 3-0 (25-23, 25-18, 25-19) contre l’Albanie. Elle sera opposée lundi à la Croatie.
Les Bleu(e)s sont à l’heure de Tarragone ! Après la belle victoire samedi des troupes de Marc Francastel sur la Croatie, c’est en effet aux filles de Félix André d’avoir bien négocié dimanche leur entrée dans le tournoi, victorieuses en trois manches de l’Albanie, l’adversaire a priori le plus faible d’une poule de trois également composée de la Croatie.

Dans un six de départ avec Oriane Amaric à la passe, Alexandra Dascalu à la pointe (12 points au total), Juliette Fidon (14 points, meilleure marqueuse française) et Helena Cazaute aux ailes, Clémence Garcia et Pauline Martin au centre (Léa Soldner en libero), les Bleues ont « fait le job », en prenant les trois points de la victoire, mais sans plus, aux dires de leur perfectionniste entraîneur, Félix André, qui a procédé à de nombreux changements en cours de jeu : "Sans manquer de respect à l’Albanie qui a vendu chèrement sa peau, nous aurions dû nous imposer plus largement en étant plus sérieux. C’est important de gagner ce premier match de compétition 3-0, surtout que nous rejouons dès lundi pour la première place de la poule contre la Croatie qui aura eu un jour de plus, mais j’aurais bien aimé qu’il n’y ait pas 25-23 au premier set et qu’on gagne dix minutes en plus".

Ce qui a plu et moins plu au coach tricolore ? "J’ai bien aimé le fait que nous n’ayons pas paniqué quand nous avons été mis en danger et le respect des consignes. Par contre, j’ai moins aimé notre qualité de service et notre qualité de bloc, nous pouvons faire bien mieux".

C’est donc le message que l’intéressé passera à ses joueuses d’ici le deuxième match de poule lundi après-midi face à une équipe croate qui est sensiblement la même que celle qu’elles ont affrontée en Golden European League (une défaite, une victoire). Un match non dépourvu d’enjeu pour Félix André qui insiste sur la nécessité de l’emporter : "Vu que nous croisons avec la poule de la Slovénie, qui est pour moi l’une des grandes favorites du tournoi, il faut gagner pour terminer en tête de notre poule et éviter la Slovénie qui va sans doute terminer première de la sienne".