Accueil >>
HOME
25/06/2018
Jeux Méditerranéens : Les Bleu(e)s en quarts
Les équipes de France masculine et féminine disputeront les quarts de finale des Jeux Méditerranéens. Les Bleus, qui ont battu l’Algérie lundi (3-1), affronteront la Grèce mercredi, les filles, battues par la Croatie (1-3), seront opposées jeudi à la Slovénie.
Les Bleus vers la Grèce

Deux matchs, deux victoires, l’équipe de France masculine a bien négocié sa poule des Jeux Méditerranéens : après avoir disposé samedi de la Croatie, elle a éprouvé plus de difficultés ce lundi face à l’Algérie qui lui a opposé de la résistance (29-31, 25-16, 25-21, 25-23). "Nous n’avons pas bien entamé le match, nous perdons le premier set en commettant beaucoup de fautes au service, ce qui a permis aux Algériens de prendre confiance. C’est une équipe difficile à manipuler, qui fait peu de fautes, défend très bien, joue assez varié, avec des fixations, des « pipes », des feintes, des « block-out », des attaquants à l’aile qui ont beaucoup de solutions offensives", a commenté après-coup Marc Francastel, l’entraîneur tricolore.
Emmenés par Yacine Louati (19 points), Luka Basic, entré rapidement en jeu (12 points), Jordan Corteggiani (15 points) et Daryl Bultor (9 points), les Bleus ont cependant su serrer le jeu pour remporter une victoire qui a concerné tout le groupe. "Tout le monde est rentré, a joué, a pu apporter sa pierre à l’édifice de la victoire, donc c’est quand même intéressant", se félicite Marc Francastel, d’ores et déjà tourné vers le quart de finale qui attend ses joueurs mercredi (13h) face à la Grèce : "C’est une équipe dangereuse, avec un passeur qui a signé à Sète, Filippov, des centraux de bon niveau, un pointu qui jouait à l’Olympiakos. Maintenant, ce ne sont plus que des matchs couperets, de beaux challenges à relever pour aller plus loin".

Les Bleues viseront l’exploit face à la Slovénie

Victorieuses dimanche de l’Albanie (3-0), les joueuses de l’équipe de France affrontaient quant à elles la Croatie lundi après-midi, une équipe qu’elles avaient affrontée en Golden European League il y a peu (une défaite pour une victoire). La belle a tourné à l’avantage des joueuses des Balkans (22-25, 25-19, 25-21, 25-19) qui, emmenées par leur capitaine Samanta Fabris (26 points), ont profité d’une journée de repos supplémentaire et d’un fléchissement après le premier set des partenaires de Juliette Fidon et Helena Cazaute (14 et 13 points) : "C’est une déception, parce que nous entamons bien le match, mais nous perdons le fil au service, ce qui ne nous permet pas de développer le jeu que nous voulions en bloc/défense, a commenté Félix André, l’entraîneur tricolore. Nous avons aussi été trop stéréotypés sur la construction en attaque. Le petit manque de fraîcheur que je craignais s’est fait sentir, nous avons bien vu que sur les intensités de jeu qu’elles nous ont proposées, nous avions moins de répondant, mais c’est le lot de ces compétitions".
Deuxième de sa poule, l’équipe de France est cependant qualifiée pour les quarts de finale, mais elle aura fort à faire face à la Slovénie, qui est l’une des prétendantes à la victoire sur ces Jeux Méditerranéens : "C’est une belle équipe, vice-championne du monde des moins de 23 ans l’année dernière, on doit se remobiliser car on s’attend à un gros match, il faudra aller le chercher", ajoute Félix André.
 Rendez-vous jeudi (19h).