Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
27/06/2018
Jeux Med : Les Bleus tombent en quarts
L'équipe de France A' masculine s'est inclinée mercredi en quarts de finale des Jeux Méditerranéens face à la Grèce (26-24, 25-18, 25-15). Les Bleus joueront pour les matchs de classement 5-8.
Il n'y aura pas de demi-finale pour l'équipe de France masculine engagée sur les Jeux Méditerranéens. Composée d'éléments ayant déjà revêtu le maillot tricolore en A (Daryl Bultor, Yacine Louati), de joueurs pas très loin du groupe de Laurent Tillie (Timothée Carle, Kévin Kaba, Quentin Jouffroy, Luka Basic) et de plus jeunes éléments (Joachim Panou, Thomas Nevot, Hugo Caporiondo), la formation tricolore, qui visait une médaille en Catalogne, a vu ses espoirs de podium s'envoler, battue par une solide formation grecque qui évoluait de son côté avec son équipe A.

Les joueurs de Marc Francastel, emmenés par Yacine Louati (14 points), ont pourtant eu leur chance au cours d'un premier set disputé et finalement cédé de peu, 26-24. Le tournant de la rencontre puisque derrière, sans doute touchés mentalement, mais également physiquement et collectivement, dans la mesure où ce tournoi était leur premier en commun, les A' vont commettre beaucoup de fautes directes (37 en tout), face à des joueurs hellènes ne lâchant pas le moindre point (15 fautes), vainqueurs des deux dernier sets 25-18 et 25-15.

Un résultat qui laisse l'entraîneur français sur sa faim :
"Au-delà du résultat, je suis déçu par la prestation : on n'a pas joué, nous avons commis beaucoup de fautes, nous faisons 9 fautes directes au service, quatre fautes de passe sur des balles de contre-attaque... Nous étions crispés, nous avons été dominés dans l'agressivité, nous n'avons jamais réussi à rentrer dans le match. C'est une défaillance individuelle de tout le monde, puisque nous n'avons pas trouvé la solution en changeant beaucoup de choses. C'est frustrant d'être passés complètement à côté sur un match à enjeu".

L'aventure ne s'arrête cependant pas au stade des quarts de finale pour le groupe tricolore qui a encore deux matchs à jouer, vendredi et samedi, pour tenter de terminer à la meilleure place possible, entre la cinquième et la huitième. "Ces matchs vont nous permettre de continuer à voir des joueurs, je pense notamment à Joachim Panou qui, pour l'instant, n'a pas eu énormément de temps de jeu", ajoute Marc Francastel.