Accueil >>
HOME
(Miniature) Le Journal des Bleus : titre pour Ngapeth, Toniutti et Lyneel MVP
Photo : Zénith Kazan
19/11/2018
Le Journal des Bleus : titre pour Ngapeth, Toniutti et Lyneel MVP
Le week-end des Bleus a notamment été marqué par le premier titre d’Earvin Ngapeth avec le Zénith Kazan, vainqueur de la Supercoupe de Russie aux dépens du Zénith Saint-Pétersbourg, tandis qu’en Pologne, Benjamin Toniutti et Julien Lyneel ont été élus MVP et qu’au Brésil, Kévin Le Roux s’est lui aussi montré.
Russie

Arrivé depuis peu à Kazan, Earvin Ngpapeth a déjà soulevé un trophée avec son club du Zénith qui a remporté à domicile ce week-end la Supercoupe de Russie aux dépens d’un autre Zénith, celui de Saint-Pétersbourg. Une victoire en quatre sets (25-16, 21-25, 25-15, 25-20) pour le réceptionneur-attaquant des Bleus, auteur de 13 points, et ses partenaires, à l’occasion d’un match qui comptait également pour la 5e journée de la Super League.

Pologne

On jouait ce week-end la 8e journée de PlusLiga et comme depuis le début de la saison, Zaksa, porté par son passeur et capitaine, Benjamin Toniutti, élu MVP du match (5 points dont 3 blocs), a gagné, cette fois aux dépens de Lubin qui n’a pas pesé lourd (25-16, 25-22, 25-14). Grande première du côté de Gdansk pour Resovia qui, après une terrible série de sept défaites de rang, a pour la première fois de la saison goûté à la victoire, en allant s’imposer 3-1 (25-16, 22-25, 25-20, 25-22), grâce notamment aux 23 points d’un Thibault Rossard percutant (57% d’efficacité offensive, 2 blocs et 1 ace).
Victoire également en déplacement et en quatre sets pour Jastrzbeski Wegiel (25-22, 27-25, 18-25, 25-14) porté par un Julien Lyneel en mode MVP, le gaucher des Bleus ayant totalisé 16 points (57% en attaque, 2 aces et 1 bloc). En revanche, avec Varsovie, Antoine Brizard (3 points dont 2 aces) a chuté, la formation de la capitale, 7e au classement, ayant été battue sur le terrain de Belchatow (25-21, 25-21, 25-20).

Italie

La 8e journée de la Superlega n’a souri qu’à un des quatre internationaux tricolores évoluant dans l'élite italienne : Jenia Grebennikov, avec Trento, s’est imposé en trois manches (25-16, 25-23, 25-18) aux dépens de Vérone d’un Stephen Boyer limité à 11 points (31% en attaque, 2 blocs). Défaites pour Yacine Louati (7 points, 6/11, 1 ace), de retour dans le six de départ de Padoue, tombé à Vibo Valentia (29-31, 25-21, 28-26, 25-22), et pour Trévor Clevenot (15 points, 13/19 et 2 blocs) qui, avec Milan, s’est incliné au tie-break à Sienne (25-23, 19-25, 25-20, 20-25, 15-13).
En Serie A2, grâce notamment au gros match de Jonas Aguenier (15 points, 10/16 au filet, 2 blocs, 3 aces), Spoleto est allé gagner à Lauria (25-22, 25-23, 18-25, 29-27).

Allemagne

Le choc de la 5e journée de la Bundesliga entre Berlin et Francfort a tourné à l’avantage des visiteurs qui se sont imposés en trois sets (25-22, 28-26, 25-18) dans la Max Schmeling Halle face aux partenaires de Nicolas Le Goff (6 points dont 2 blocs).

Brésil

Avec Sada Cruzeiro, Kévin Le Roux était titulaire ce week-end pour le compte de la 4e journée du Championnat brésilien avec à la clé une victoire 3-0 (25-20, 25-18, 25-20) aux dépens de Caramuru et un match de haute volée du central français, auteur de 11 points, à 100% d’efficacité offensive sur ses attaques, 3 blocs et 1 ace.

Chine 

Avec Pékin, Kevin Tillie est allé gagner ce week-end au tie-break (19-25, 22-25, 25-19, 25-23, 15-9) sur le terrain de Shandong.

Ligue A

Du côté du championnat français, les deux centraux des Bleus, Barthélémy Chinenyeze et Daryl Bultor, s’affrontaient dans le cadre de la 7e journée et c’est le premier, impérial au bloc (5 sur les 11 de son équipe pour un total de 7 points), qui s’est imposé avec Tours face à Sète du second, crédité de 5 points.
Du côté de Montpellier, Jean Patry a sorti l’artillerie lourde pour le sommet de la 7e journée face à Chaumont, avec 26 points (22/50 en attaque, 3 blocs et 1 ace) qui ont permis à Montpellier de remonter deux sets au CVB 52 (23-25, 23-25, 25-21, 25-19, 15-12) et d’occuper la troisième place derrière Rennes et Tours. Dans le bas du classement, Cannes, avec Raphaël Corre (2 points) et Jérémie Mouiel, a chuté 3-0 dans le derby à Nice (31-29, 27-25, 25-21).