Accueil >>
HOME
(Miniature) CM 2018 : Les Bleus sont repartis
(c) Julien Crosnier/FFVolley
14/09/2018
CM 2018 : Les Bleus sont repartis
Auteur A.C., à Roussé
Défaits jeudi par le Brésil au terme d’une partie de très haute intensité (3-2), les joueurs de l’équipe de France ont fait le travail vendredi à Roussé en dominant l’Egypte en trois manches (25-22, 25-23, 25-16). Ils vont maintenant bénéficier d’un jour sans match avant d’affronter dimanche les Pays-Bas.
Au lendemain de la démonstration de volley de très haut niveau offerte par Français et Brésiliens, l’intensité est retombée de plusieurs crans ce vendredi dans l’Arena Monbat de Roussé, bien moins garnie que la veille, à l’occasion du troisième match de l’équipe de France du Championnat du monde face à la formation présumée la moins forte de la poule B, l’Egypte. Difficile dans ces conditions de proposer le même volley pour des Bleus dont l’objectif était clair et net : s’imposer en trois sets, d'abord pour être quasiment assurés de sortir de la poule (les quatre premiers accèdent au deuxième tour), ensuite pour continuer à engranger des points dans une formule où chaque point pourra avoir son importance pour gagner le droit de disputer le Final Six à Turin.

A l’arrivée, même s’ils n’ont pas toujours été brillants, notamment en fin de premier set lorsqu’il s’est agi de conclure (25-22) ou au milieu du second quand les Pharaons ont profité d'un passage à vide tricolore pour prendre quatre points d’avance (11-15) avant de céder (25-23) et de baisser les armes dans le troisième (25-16), les hommes de Laurent Tillie ont rempli leur mission en gagnant 3-0. Les voilà nantis de deux victoires et sept points avant leurs deux derniers matchs de poule, dimanche face aux Pays-Bas puis mardi contre le Canada, un total sans doute d'ores et déjà suffisant pour poursuivre leur route dans ce Championnat du monde, reste à savoir où, en Italie (Bologne ou Milan) s’ils terminent à une des deux premières places de la poule B, toujours en Bulgarie (Varna ou Sofia) s’ils se classent troisièmes ou quatrièmes.

Cette rencontre face à une Egypte qui a crânement défendu sa chance à l’image de son puissant pointu et capitaine Salah (14 points), a en outre permis à Laurent Tillie d’économiser Earvin Ngapeth, resté sur le banc après avoir livré une grosse prestation la veille face au Brésil (22 points)
, et de donner du temps de jeu à Thibault Rossard (13 points), Jean Patry (12) et Julien Lyneel (7), ces deux derniers, entrés en cours de match, en ont bien profité, apportant dynamisme et fraîcheur à un six, qui, en milieu de partie, avait tendance à s'assoupir et s'énerver.

Bref, la soirée a été globalement positive pour l’équipe de France, qui va s’offrir une journée de répit samedi (mais pas de repos, Lauren
t Tillie ayant annoncé séances de muscu puis de volley) avant d'écrire dimanche une nouvelle page de son "feuilleton du mois de septembre", pour reprendre l'expression du sélectionneur.

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France :
"Il fallait gagner 3-0 en faisant tourner et en mettant Earvin (Ngapeth) au repos parce qu’il a déjà beaucoup donné. On a bien commencé, on a été sérieux, mais à un moment, on s’est un peu désunis au deuxième set, on a commencé à être perdus sur le terrain, on pensait que ça allait se faire tout seul, on a eu beaucoup d’imprécisions, on a fait beaucoup de fautes au service et au bloc, heureusement, on est repartis. Mais c’était important de gagner, on ne retient que ça".

Barthélémy Chinenyeze, central de l’équipe de France : "Ce n’était pas le match de l’année, on savait que c’était un match un peu piège et pas facile au lendemain d’une défaite contre le Brésil où on a beaucoup donné. Du coup, c’était un peu compliqué, on avait un peu du mal à se mettre dans le rythme, en plus dans une salle où il n’y avait pas autant de monde qu’hier. On était un peu crispés, tendus, on n’arrivait pas à amener de l’énergie sur le terrain, eux ont eu un peu de réussite, mais on a quand même réussi à gagner ce match qui était très important, c’est ce qu’il fallait faire".

Thibault Rossard, réceptionneur-attaquant de l’équipe de France : "Le troisième set, au cours duquel on a pu se faire un peu plus plaisir, nous fait du bien, parce que sur les deux premiers sets, on n’arrivait pas à se lâcher. Au deuxième, ils ont commencé à bien jouer, nous, on s’est un peu énervés, on n’arrivait pas à dérouler notre jeu comme on le souhaitait, ça ne passait pas, mais heureusement, on a réussi à se reprendre en fin de set, à se calmer et à retrouver un peu le sourire, on a mieux joué et le troisième, on a un peu plus déroulé. C’est bien, on a montré du caractère".








PROGRAMME et RESULTATS


POULE B A RUSE (BULGARIE)

HEURES FRANCAISES

12/09/18
13h00 FRANCE / CHINE 3-0 (25-20, 25-21, 25-17)
>
 La feuille de match
> Les photos

16h00 PAYS-BAS / CANADA 0-3 (15-25, 23-25, 18-25)
19h30 BRESIL / EGYPTE 3-0 (25-17, 25-22, 25-20)


13/09/18
16h00 EGYPTE / CANADA 0-3 (25-27, 28-30, 19-25)
19h30 BRESIL / FRANCE 3-2 (25-20, 25-20, 21-25, 25-23, 15-12)
> La feuille de match
> Les photos

14/09/18 
16h00 CHINE / PAYS-BAS 1-3 (21-25, 13-25, 25-23, 13-25)
19h30 FRANCE / EGYPTE 3-0 (25-22, 25-23, 25-16)
> La feuille de match
>
 Les photos

15/09/18
16h00 CANADA / CHINE
19h30 PAYS-BAS / BRESIL

16/09/18
16h00 CHINE / EGYPTE
19h30 PAYS-BAS / FRANCE

17/09/18
16h00 EGYPTE / PAYS-BAS 
19h30 BRESIL / CANADA

18/09/18
16h00 CHINE / BRESIL
19h30 CANADA / FRANCE
 

DIFFUSION SUR LA CHAINE L'EQUIPE


Diffusion des matchs de l'Equipe de France en direct
 





LE GROUPE FRANCE


2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - TRENTO (ITA)

4 - PATRY Jean - Pointu - 27/12/96 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)

6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
7. TILLIE Kevin Récep/Attaquant 02/11/90 PEKIN (CHI)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - JASTRZĘBSKI WĘGIEL (POL)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - KAZAN (RUS)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - SADA CRUSEIRO (BRE)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 AZS POLITECHNIKA WARSZAWSKA (POL)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - VÉRONE (ITA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 -  TOP VOLLEY LATINA (ITA)
15 - MOUIEL Jeremie Libéro 04/05/95 AS CANNES
16- BULTOR Daryl- Central - 17/11/1995 - ARAGO SETE
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 TOURS VB (FRA)

STAFF


Entraîneur : Laurent TILLIE
Entraîneur adjoint : Cédric ENARD
Entraîneur adjoint : Vincent PICHETTE
Manager : Arnaud JOSSERAND
Docteur :  Eric VERDONCK
Kinésithérapeute:  Jean-Paul ANDREA
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Statisticien : Paolo PERRONE

 

INFOS UTILES 


>> Site officiel de la compétition
 
>> Téléchargez le Dossier de Presse (MàJ - 5 sept)

               

 POULES

 

 


 

FORMULE SPORTIVE

 

1ère phase de poule 12-18 septembre


7 jours de compétition
équipes classées 1 à 4 qualifiées
équipes classées 5 et 6 éliminées

Poule A (à Florence) : Italie, Argentine, Japon, Belgique, Slovénie, Rép.Dominicaine
Poule B (à Ruse) : Brésil, Canada, France, Égypte, Chine, Pays-Bas
Poule C (à Bari) : États-Unis, Russie, Serbie, Australie, Tunisie, Cameroun
Poule D (à Varna) : Bulgarie, Pologne, Iran, Cuba, Finlande, Porto Rico
 

2ème phase de poule 21-23 septembre


3 jours de compétition
Les 1ers de chaque poule et les deux meilleurs 2èmes sont qualifiés

Poule E (à Milan) : A1 / B2 / C3 / D4
Poule F (à Bologne) : B1 / A2 / A3 / 4C
Poule G (à Sofia) : C1 / D2 / D3 / B4
Poule H (à Varna) : D1 / C2 / B3 / A4

 

3ème phase de poules 26-28 septembre


3 jours de compétition
Les deux meilleurs de chaque poule sont qualifiés pour les demi-finales

Poule I (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le meilleur deuxième de la 2ème phase
Poule J (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le 2ème meilleur deuxième de la 2ème phase
 

Demi-finales 29 septembre

 

Finales : 30 septembre