Accueil >>
HOME
04/01/2019
Euro 2019 : Les Bleues veulent prolonger la dynamique
D’ores et déjà qualifiée pour l’Euro Volley 2019 grâce à ses quatre victoires dans la poule D en août dernier, l’équipe de France féminine dispute ses deux derniers matchs de poule, samedi à Belfort face au Portugal, puis mercredi au Danemark, avec l’intention d’entretenir cette dynamique de victoire.
Pas de trêve de Noël pour l’équipe de France féminine qui, sitôt Noël passé, s'est retrouvée à Saint-Dié-des-Vosges pour un premier stage qui a réuni 15 joueuses, la plupart de celles qui avaient participé à la campagne de qualification pour l’Euro Volley 2019 en août 2018, à l’exception d’Alexandra Dascalu, laissée à la disposition de son club italien de Baronissi, tandis que le sélectionneur Emile Rousseaux a souhaité intégrer trois nouvelles par rapport au groupe de l’été dernier, Bruna Pezelj (Vandoeuvre-Nancy), qui, blessée, a été remplacée par la jeune Manon Moreels de l'IFVB, Clara Martin (Béziers) et Margaux Bouzinac (Terville).

Ce premier stage a notamment permis au technicien belge de faire un état des lieux de ses troupes après une partie de saison au cours de laquelle elles ont été pas mal sollicitées en club, ce qui répond justement au souhait de l’encadrement de l’équipe de France. L’accent a davantage été mis sur le travail physique, la régénération et la prévention, avant un deuxième stage plus tourné vers le collectif, débuté à Belfort le 2 janvier, auquel se sont jointes sept jeunes de l’IFVB, évoluant actuellement en Ligue A féminine au sein de l’équipe France Avenir 2024, l’objectif pour Emile Rousseaux étant toujours d’ouvrir le groupe à de jeunes joueuses afin de leur permettre de progresser plus vite.

Après une rencontre d’entraînement remportée jeudi soir 3-1 contre Israël (25-21, 19-25, 25-23, 25-23) - un cinquième set a été joué et gagné 25-23 -, place désormais à la compétition officielle avec un affrontement samedi face au Portugal au Phare de Belfort (20h), où les Bleus ont désormais leurs habitudes, que l’équipe de France a bien l’intention de gagner, elle qui, grâce à ses quatre victoires en août dans la poule D, est déjà assurée de disputer l’Euro Volley 2019, qui aura lieu en Slovaquie, Hongrie, Pologne et Turquie du 23 août au 8 septembre. "On a le souvenir d’un match accroché à l'aller au Portugal avec notamment un premier set gagné à l’arraché. Cette équipe est deuxième du groupe, il faudra la respecter. L’objectif pour nous est d’entretenir la dynamique de victoire, nous voulons aussi gagner pour être assurés de terminer en tête de la poule et faire plaisir à notre public", explique Manu Fouchet, manager de cette équipe de France.

Le tout sous les yeux notamment du président de la FFVolley, Eric Tanguy, présent cette semaine à Belfort pour soutenir les Bleues d’Emile Rousseaux. "Le projet Génération 2024 que nous avons mis en place en 2017 me tient particulièrement à cœur, nous voulons amener cette équipe de France à un niveau digne du rang de la France dans les années à venir, explique ce dernier. Un premier pas a été franchi, puisque cette équipe est d’ores et déjà qualifiée pour l’Euro Volley 2019, après deux éditions où elle était absente, l’objectif est désormais qu’elle se prépare au mieux pour y performer". Après ce match face au Portugal, la plupart des joueuses retrouveront leurs clubs respectifs et c’est avec une équipe composée essentiellement de jeunes que les Bleues iront finir cette poule qualificative mercredi prochain au Danemark.

L'équipe pour France-Portugal :

Réceptionneuses-attaquantes : Juliette Fidon (Béziers), Helena Cazaute (Cannes), Lisa Jeanpierre (Mulhouse), Clara Martin (Béziers), Manon Moreels (France Avenir 2024)
Centrales : Pauline Martin (Venelles), Christina Bauer (Cannes), Isaline Sager-Weider (Stade Français Paris-Saint-Cloud)
Liberos : Amandine Giardino (Le Cannet), Manon Bernard (Vandoeuvre-Nancy)
Passeuses : Nina Stojiljkovic (Quimper), Margaux Bouzinac (Terville-Florange)
Pointues : Lucille Gicquel (Nantes), Julie Oliveira Souza (Mougins)




Diffusion du match sur www.ffvolley.org et la page Facebook des Equipes de France