Accueil >>
HOME
24/01/2019
Europe : Trois clubs français en quarts
La 3e journée de la Ligue des champions a vu Béziers et Cannes logiquement s'incliner face à VakifBank Istanbul et Novara. Qualification pour les quarts de la CEV de Mulhouse et de Saint-Raphaël, et du Cannet pour les quarts de la Challenge Cup.
Comme on pouvait s'y attendre au vu du pedigree des équipes qui leur étaient proposées cette semaine, les deux clubs français engagés sur la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions se sont inclinés : dans la poule A, Béziers accueillait mercredi VakifBank Istanbul, double tenant du titre et double champion du monde des clubs, les Angels ne sont pas passées loin du gain de la première manche puisqu'elles ont eu deux balles de set à 24-22 avant de s'incliner (24-26), puis de subir dans les deux suivantes la puissance des Turques (19-25, 14-25). Rien n'est cependant compromis dans la course à la deuxième place qualificative pour les playoffs, il faudra, pour continuer à y croire, battre Stuttgart début février au Four-à-Chaux.

Dans la poule C, Cannes est également tombé sur plus fort que lui, nettement vaincu mardi au Palais des Victoires par les Italiennes de Novara, actuelles leaders de la Serie A (15-25, 17-25, 19-25). Là encore, les partenaires de Christina Bauer peuvent encore prétendre à sortir de la poule, à condition de dominer les Polonaises de Lodz lors de la prochaine journée le 5 février, toujours à Cannes.

Du côté des autres coupes européennes, les trois clubs français encore en lice sont tous parvenus à se qualifier pour les quarts de finale : de la Coupe de la CEV pour Saint-Raphaël, vainqueur de Brcko mercredi en trois sets (25-23, 27-25, 25-18), et pour Mulhouse, revenu avec une victoire 3-0 de son déplacement en Hongrie face à Nyregyhaza (25-20, 25-19, 25-23), de la Challenge Cup pour Le Cannet, qui, dans sa salle, a battu les Bulgares de Stara Zagora en 8e de finale retour (25-15, 25-13, 23-25, 25-13).

Le Volero sera opposé en quarts aux Israéliennes de l'Hapoel Kfar Saba, tandis qu'en CEV, Saint-Raphaël aura une carte à jouer face aux Hongroises de Bekescsaba, Mulhouse se voyant proposer un défi plus difficile contre les Italiennes de Busto Arsizio.