Accueil >>
HOME
03/12/2018
Mondial des clubs : Le Cannet dans le grand bain
Le Championnat du monde féminin des clubs débute mardi à Shaoxing (Chine), avec un nouveau venu, le Volero Le Cannet, invité pour la première fois à la fête. Les leaders de Ligue A vont tenter de faire honneur à cette invitation dans une poule A très relevée.
Après la compétition masculine, qui a sacré dimanche les Italiens de Trentino et leur libero Jenia Grebennikov, place de mardi à dimanche à Shaoxing (Chine) au Championnat du monde féminin des clubs. Le principe est le même : deux poules de quatre équipes, dont les deux premiers se qualifient pour les demi-finales et finales qui auront lieu samedi et dimanche.

Pour la première fois cette année, Le Cannet, désormais soutenu par un sponsor important, Volero, qui accompagnait auparavant le club suisse de Zurich, quatrième de la compétition l’an dernier, est invité à la fête, à la grande joie de la libero de l’équipe de France, Amandine Giardino, revenue l’été dernier dans le club azuréen, et qui nous confiait il y a deux semaines : "C’est un truc de fou ! On nous en avait déjà un petit peu parlé, mais ça ne fait pas très longtemps qu’on est au courant. Le Volero Zurich y avait participé à plusieurs reprises, donc je suppose que ça allait de pair. Avant de signer ici, on savait déjà que c’était une possibilité".

Reste désormais aux leaders de la Ligue A (sept victoires pour une défaite, un match en plus que leurs poursuivantes, Mulhouse et Cannes) à faire honneur à cette invitation dans une poule A qui les verra successivement affronter mardi les Brésiliennes du Minas Tenis Clube, championnes d’Amérique du Sud et finalistes en 1992
 de ce tournoi qu’elles n’ont plus joué depuis, mercredi les grandes favorites turques de VakifBank Istanbul, doubles championnes d’Europe en titre et tenantes de cette compétition qu’elles ont également remportée en 2013, et vendredi les Chinoises de Zhejiang qui disputent elles aussi l’épreuve pour la première fois.

Dans la poule B, c’est une autre formation turque d’Istanbul, Eczacibasi VitrA, lauréate de ce Mondial des clubs en 2015 et 2016, championne d’Europe en 2015, qui fera également office de favorite face aux championnes du Brésil en titre de Praia Clube, aux Thaïlandaises doubles championnes d’Asie de Supreme Chonburi et aux Kazakhes d’Altay Volley Club, ces trois dernières formations disputant pour la première fois ce tournoi mondial.