Accueil >>
HOME
08/09/2019
EuroVolley 2019 : Thibault Rossard rappelé en équipe de France
Confronté aux soucis physiques rencontrés ce week-end par Earvin Ngapeth et Trévor Clevenot, le sélectionneur de l’équipe de France Laurent Tillie a pris la décision dimanche de rappeler Thibault Rossard pour disposer d’un réceptionneur/attaquant de plus. Ce dernier remplace parmi les 14 son cousin Nicolas Rossard.
A quelques jours du coup d’envoi de l’EuroVolley et au lendemain de sa victoire lors de son dernier match de préparation face à l’Allemagne à Paris (3-2), l’équipe de France est arrivée dimanche en début d’après-midi à Montpellier, théâtre de la poule A, qui réunira, outre la France, l’Italie, la Bulgarie, le Portugal, la Grèce et la Roumanie, premier adversaire des hommes de Laurent Tillie jeudi prochain. Si ce dernier se montrait satisfait samedi soir de l’état d’esprit affiché par ses joueurs face aux Allemands, il déplorait les petits pépins physiques rencontrés par deux des quatre réceptionneurs/attaquants retenus pour l’EuroVolley, à savoir Trévor Clevenot, touché aux adducteurs la veille lors de l’opposition à huis clos contre la Mannschaft, et Earvin Ngapeth, qui s’est fait mal à une côte samedi sur sa première attaque à l’échauffement.

Des blessures a priori légères, mais qui ont conduit Laurent Tillie à rappeler un réceptioneur/attaquant, Thibault Rossard (qui faisait partie des 14 lors du Tournoi de qualification olympique à Gdansk du 9 au 11 août), le gaucher de Fenerbahçe remplaçant son cousin et libéro, Nicolas Rossard. "Samedi soir, les premiers examens passés par Earvin à l’hôtel ont fait apparaître des petites traces de lésion musculaire entre les côtes. Nous ferons des examens complémentaires lundi, à savoir une échographie et une IRM pour déterminer la nature exacte, tandis que Trévor passera une IRM de contrôle. Ce sont deux joueurs importants sur le même poste, comme nous devons donner la liste officielle des 14 mardi, nous avons décidé de rappeler Thibault pour disposer d’un réceptionneur/attaquant de plus. Nous ne pouvons pas débuter la compétition avec seulement deux joueurs à ce poste", explique Laurent Tillie, qui ne souhaite prendre aucun risque avec Earvin Ngapeth et Trévor Clevenot, quitte à les ménager pour le début de la compétition.