Accueil >>
HOME
30/03/2021
Cyril Ong rejoint le staff de l’équipe de France
Entraîneur de Nantes depuis trois saisons, Cyril Ong, 48 ans, cumulera à partir de cette saison un poste d’adjoint d’Emile Rousseaux au sein du staff de l’équipe de France féminine.
A l’orée d’une saison internationale qui s’annonce chargée, avec les qualifications du Championnat d’Europe 2021 début mai, la European Golden League en mai-juin, puis, si les Bleues sont qualifiées, le championnat d’Europe en août, le staff de l’équipe de France évolue avec l’arrivée de Cyril Ong. Celui qui, depuis maintenant trois ans, officie sur le banc du VB Nantes (vice-champion de France en 2019), après avoir mené Béziers vers les sommets (champion de France en 2018, deux finales de Coupe de France en 2017 et 2018), a en effet répondu à l’appel d’Emile Rousseaux, responsable du projet féminin.

"Quand je m’étais engagé auprès de la Fédération Française de Volley, le président Eric Tanguy m’avait demandé d’associer le maximum d’entraîneurs français au projet, explique ce dernier. J’ai accepté parce que je partageais cette idée, les Jeux Olympiques en France sont une formidable occasion d’impliquer tous les acteurs du sport français. Donc j’ai fait en sorte d’ouvrir les portes de tous mes stages au plus grand nombre, plusieurs entraîneurs sont ainsi venus nous aider spontanément, notamment Cyril, qui a fait preuve de son intérêt pour le projet. Il se trouve que Laurent Delacourt a pris la décision de nous quitter pour des raisons qui lui sont personnelles, il fallait le remplacer, j’ai pensé que Cyril avait le bon profil."

Et le sélectionneur belge d’expliciter : "Cyril est un entraîneur qui sait très bien ce qu’il veut et qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense, mais il le fait de façon sereine, avec humour et courtoisie. Il a en plus obtenu pas mal de résultats où il est passé et il a souvent intégré des Françaises dans les équipes à la tête desquelles il a travaillé." Effectivement, lors de ces dernières années, Cyril Ong a lancé dans le grand bain plusieurs jeunes devenues aujourd’hui des cadres de l’équipe de France, comme Héléna Cazaute et Juliette Fidon Lebleu à Béziers, Lucille Gicquel et Amandha Sylves à Nantes.

Des joueuses qu’il va donc retrouver sous le maillot de l’équipe de France, au sein d'un staff également composé de Félix André, que le technicien connaît bien : "Je suis venu plusieurs fois sur des stages de l’équipe de France, j’ai même participé à certains entraînements à la demande d’Emile, avec lequel, de fil en aiguille, nous avons noué un bon feeling. Le fait de le rejoindre dans le staff des Bleues me permet de concrétiser le travail que j’ai fait avec certaines joueuses auparavant et m’offre l’opportunité de vivre une expérience internationale, j’en suis très heureux", confie Cyril Ong.

Qui arrive dans le staff avec une forte envie de bien faire et de contribuer aux progrès de l’équipe de France au cours de l'olympiade qui doit la mener jusu'aux Jeux de Paris 2024 :
"On fera un bilan au terme de cette saison, mais j’y vais avec l’esprit de gagner et de fournir toute l’aide que je peux à l’équipe, au staff et au sélectionneur, dans ce projet global. On est maintenant à un peu plus de trois ans des JO, il ne faut plus perdre de temps, il y a un gros travail à fournir d’ici là. Ça recommence cette année avec la qualification au Championnat d’Europe puis la Golden League, il ne faut rien lâcher, être performant tout le temps et repousser ses limites, c’est ça qui m’intéresse."