Accueil >>
HOME
(Miniature) LAF : Mulhouse creuse
Photo : Gabin Yankevitch / Mulhouse Media / LNV
23/12/2020
LAF : Mulhouse creuse
Vainqueur de Saint-Raphaël mardi en match en retard de la 10e journée de Ligue A féminine, Mulhouse se détache en tête. Côté masculin, la 15e journée a donné lieu à un resserrement en haut du classement.
En Ligue A féminine, Mulhouse recevait mardi Saint-Raphaël en match en retard de la 10e journée, l'ASPTT s'est imposé en quatre manches (25-23, 25-22, 23-25, 25-20), ce qui lui permet, avant la trêve, de prendre quatre points d'avance en tête du classement sur son poursuivant immédiat, Béziers, et cinq sur le troisième, Venelles. Héléna Cazaute a inscrit 11 points pour la formation alsacienne (50% en attaque, 1 ace), Lara Davidovic 14 pour l'équipe varoise (38% en attaque, 2 aces), pour laquelle ont également joué Mahé Mauriat à la passe et Clémence Garcia, pour quelques points, au centre.

Changement de leader à l'issue de la 15e journée de Ligue A masculine : en allant gagner 3-0 à Cannes, qui occupait le fauteuil depuis plusieurs journées, Narbonne s'est emparé des commandes du classement avec un point d'avance sur la formation dirigée par Luc Marquet, à hauteur de laquelle revient par ailleurs Montpellier. Les partenaires de Nicolas Le Goff (9 points, 50% en attaque, 3 blocs, 1 ace) sont allés gagner mardi soir à Nice (25-18, 25-18, 21-25, 22-25, 15-13).

Quatrième à quatre points de Narbonne mais avec quatre matchs en moins, Tours, avec son libéro international Nicolas Rossard, s'est de son côté imposé sur le terrain de Nantes-Rezé (25-19, 25-17, 25-17). Cambrai est cinquième, avec le même nombre de points (mais quatre matchs de plus) que le TVB, tandis que Chaumont occupe la sixième place à deux points du duo, les Champenois, emmenés par leur passeur et capitaine Raphaël Corre (2 points), ayant été gagner à Ajaccio (25-23, 25-18, 25-16). Dans les autres matchs, à noter la bonne prestation pour Toulouse, qui a battu Cambrai 3-2, du jeune pointu Théo Faure, MVP du match avec 32 points. Mercredi soir, Tourcoing, malgré un bon Daryl Bultor (15 points, 12/20 en attaque, 2 blocs, 1 ace), s'est incliné à domicile - sa quatrième défaite de rang - au terme d'un match marathon de 2h52 (25-27, 25-23, 32-34, 25-22, 12-15) face au Paris Volley d'Antonin Rouzier (19 points)