Accueil >>
EQUIPES DE FRANCE >> Volley-Ball >> Masculins >> Le Groupe France
 
    Pascal FOUSSARD - Manager

né le 22 août 1961 à Noyon 

Figure bien connue du volley tricolore, puisqu’il a largement contribué à asseoir la renommée nationale et internationale du Tours Volley-Club dont il a été joueur, entraîneur puis manager général, fonction qu’il occupe encore aujourd’hui, Pascal Foussard a presque naturellement endossé le même rôle en équipe de France. Après avoir travaillé en amont du projet olympique monté par Laurent Tillie, qu’il côtoie depuis de nombreuses années, il a intégré le staff en décembre 2013, menant de front la sélection et le TVB. Au sein des Bleus, l’intéressé est un peu l’homme à tout faire : « Je gère une grande partie de l’administratif, je m’occupe des déplacements, je communique également beaucoup sur la sélection avec Laurent et Arnaud Josserand. »
Proche des joueurs, l’ancien réceptionneur-attaquant, qui a achevé sa carrière lorsque Tours est monté parmi l’élite, en 1994, sert souvent de relais entre ceux-ci et le staff, mettant son expérience, sa connaissance du volley et son entregent au service des Bleus.
La réussite de ces derniers ? « Elle s’explique parce qu’il y a de la qualité à tous les étages. Il existe une osmose et beaucoup de respect entre le staff et les joueurs, nous avons réussi à trouver des équilibres, ce qui n’a pas toujours été simple », commente Pascal, à la fois admiratif et amusé de la façon dont le groupe vit : 
« Quand je suis arrivé, j’ai été un peu surpris par ce mode de fonctionnement, mais j’ai vite vu que ça faisait leur force. Cette équipe dégage un mélange d’insouciance, de force et de sérénité ; au début, elle a pu faire rigoler, maintenant elle fait peur à tout le monde. » Reste désormais à aller au bout du projet, sans doute la partie la plus difficile : « Jusqu’ici, chaque étape a été respectée. Maintenant, il faut aller aux Jeux Olympiques, pas pour visiter Rio mais pour y monter sur le podium. Il faut finir ce qu’on a commencé. »

L’œil de Laurent Tillie : « En tant que manager de Tours, Pascal a montré ses qualités et fait ses preuves; Il est très proche des joueurs, leur parle beaucoup, il est là pour apaiser les problèmes et trouver des solutions. »