Accueil >>
HOME
09/10/2017
Le Journal des Bleus : Grebennikov privé de Supercoupe
La saison de clubs repartie partout en Europe, notre Journal des Bleus est de retour. En Italie, Jenia Grebennikov a été battu avec Lube Civitanova en finale de la Supercoupe d’Italie par Pérouse, tandis qu’en Pologne, le premier choc de la saison a été remporté par Zaksa et Benjamin Toniutti.
Italie

Traditionnel rendez-vous du début de saison de l’autre côté des Alpes, la Supercoupe d’Italie s’est jouée à Civitanova Marche sur deux jours avec demi-finales samedi, finales dimanche. L’une des demi-finales mettait aux prises deux internationaux français de la SuperLega, Earvin Ngapeth (Modène) et Jenia Grebennikov (Lube Civitanova) et malgré les 16 points du premier, c’est le second qui a eu le dernier mot, la Lube s’imposant en quatre manches (16-25, 25-19, 25-23, 25-22) et se qualifiant ainsi pour la finale, qui s’est jouée dimanche contre Pérouse, tombeur de son côté de Trentino. Et malgré un public acquis à la cause du champion en titre, Pérouse s’est imposé 3-1 (25-20, 22-25, 25-17, 28-26), grâce notamment aux 21 points de l’Américain Aaron Russell. Jenia Grebennikov et ses partenaires terminent donc deuxièmes de cette Supercoupe devant le lauréat 2016, Modène, vainqueur de son côté de la petite finale face à Trentino (25-20, 26-24, 23-25, 32-30) avec une nouvelle grosse prestation d’Earvin Ngapeth, auteur de 22 points. Place maintenant à la SuperLega qui débute dimanche prochain.

Pologne

Le premier gros choc de la saison, pour le compte de la 3e journée de PlusLiga, entre Asseco Resovia et Zaksa a tourné à l’avantage du double champion de Pologne en titre, parvenu à s’imposer 3-1 sur le terrain de son rival au terme d’un combat de 2 heures disputé devant 4286 personnes (33-35, 25-18, 25-23, 26-24). Benjamin Toniutti était titulaire à la passe dans les rangs de l’équipe de Kedzierzyn-Kozle (2 points), bon pourvoyeur de ballons pour le MVP de la partie, le Belge Sam Deroo (23 points), tandis que Thibault Rossard a également disputé les quatre sets, avec à la clé 11 points, dont 10/27 en attaque (37%). De son côté, Antoine Brizard, titulaire à la passe et auteur de 2 points, a joué et gagné lundi soir avec Varsovie face à Katowice (10-25, 25-20, 25-17, 25-21).

Russie

Du côté de la Super League russe, Kevin Le Roux, gêné par des douleurs au dos, n’a pas joué pour le Dynamo Moscou qui s’est incliné chez lui en quatre manches (21-25, 25-20, 23-25, 24-26) face à Fakel Novyi Urengoy, l’équipe qui avait dominé Chaumont en finale de la Challenge Cup au printemps dernier.

Turquie

Après trois victoires face à des rivaux d’Istanbul (Besiktas, Galatasaray, Istanbul BBSK), Fenerbahçe se déplaçait à Ankara dimanche pour défier Maliye Piyango pour le compte de la 4e journée du Championnat turc, les partenaires de Guillaume Quesque, auteur de 7 points (7/19) se sont inclinés en quatre manches (19-25, 25-19, 23-25, 25-27), ils occupent la 4e place au classement.

France

Champion de France, Chaumont, toujours privé de Jonas Aguenier, en convalescence, a décroché samedi à Mulhouse la Supercoupe, soit le deuxième de titre de son histoire, vainqueur d’Ajaccio en quatre manches (16-25, 25-23, 25-13, 25-20), grâce notamment à la puissance de Stephen Boyer, auteur de 22 points et MVP du match.