Accueil >>
HOME
(Miniature) Le Journal des Bleues : Gicquel XXL
Photo : Alexandrine Maguer-Spilers/Nantes Media
29/01/2019
Le Journal des Bleues : Gicquel XXL
Une nouvelle fois, Lucille Gicquel s’est montrée très à son affaire ce week-end en Ligue A, avec 29 points inscrits pour Nantes qui est allé infliger sa première défaite de la saison en Championnat à Cannes (3-2).
Propulsée titulaire à la pointe de Nantes en début de saison, Lucille Gicquel, qui se partage le poste en équipe de France avec Alexandra Dascalu, semble prendre de plus en plus confiance, en témoigne sa prestation de haut niveau samedi à l’occasion du déplacement de son équipe à Cannes pour le compte de la 13e journée de Ligue A, la dernière de la phase aller : l’ex-pointue de… Cannes a en effet inscrit 29 points, 24/49 en attaque (49%), 4 aces et 1 bloc, contribuant à infliger au Racing sa première défaite de la saison en Championnat (20-25, 17-25, 25-23, 25-23, 8-15). Dans les rangs cannois, Helena Cazaute n’était pas sur la feuille de match, tandis que Christina Bauer a inscrit 13 points (9/23, 2 aces et 2 blocs).

Cette défaite des Azuréennes fait les affaires de Mulhouse qui, avec Léa Soldner titulaire au poste de libero et Lisa Jeanpierre restée sur le banc, s’est imposé avec autorité à Saint-Raphaël (25-19, 25-20, 25-23), ce qui permet à l’ASPTT de conforter sa place de leader avec trois points d’avance sur Cannes. Sur la troisième marche du podium, figure toujours Le Cannet qui, avec sa libero internationale Amandine Giardino, a remonté deux sets à Quimper avant de dérouler dans le tie-break (21-25, 16-25, 25-23, 25-23, 15-4) – Nina Stojiljkovic, à la passe dans les rangs bretons, a inscrit 3 points -, tandis que Nantes est quatrième, à égalité de points avec Béziers.

Une équipe de Béziers qui, emmenée par Juliette Fidon (13 points, 12/28 en attaque et 1 bloc), a dominé facilement Mougins – 5 points pour Julie Oliveira Souza côté MOM – en trois sets (25-16, 25-17, 25-23). Derrière, quatre équipes se disputent à mi-parcours les trois places restantes pour les playoffs : Vandoeuvre-Nancy qui, avec Manon Bernard titulaire en libero et Bruna Pezelj restée sur le banc, a gagné ce week-end à Chamalières en cinq sets (23-25, 26-28, 25-21, 25-20, 15-11), Saint-Raphaël, le Stade Français Paris-Saint Cloud et Venelles. Ces deux formations se sont affrontées vendredi dernier dans les Bouches-du-Rhône, avec à la clé une victoire au tie-break (25-20, 26-28, 25-16, 18-25, 20-18) de l'équipe dirigée par Félix André (Pauline Martin n’est pas entrée en jeu) aux dépens des Mariannes d’Isaline Sager-Weider (8 points, 6/21 et 2 blocs) et de Lara Davidovic (5 points).

Enfin, France Avenir 2024, avec notamment Amélie Rotar (15 points), Manon Moreels (13 points), les centrales Amandha Sylves (14 points) et Eva Elouga (5 points), a chèrement défendu sa peau à Marcq-en-Baroeul qui a dû s’employer pour s’imposer en quatre manches (26-24, 25-20, 27-29, 25-22).

A l’étranger, on jouait la dernière journée de la phase aller en Serie A2 italienne, achevée par une victoire en quatre manches (22-25, 26-24, 25-22, 25-20) face à Soverato pour Baronissi, l’équipe d’Alexanra Dascalu (13 points, 10/26 en attaque et 3 aces). Pas suffisant cependant pour Baronissi qui termine 6e de la poule A et va débuter un nouveau Championnat de maintien/relégation en 8 journées (du 10 février au 31 mars), qu’il aborde cependant en position de force, deuxième au classement avec 13 points, à deux longueurs du leader Sassuolo.
Du côté de la Belgique, Charleroi, l’équipe de Clémence Garcia, s’est inclinée en trois manches (25-19, 25-19, 25-15) sur le terrain du leader, Ostende.