Accueil >>
HOME
13/09/2018
CM 2018 : Les Bleus passés si près
Auteur A.C., à Roussé
Au lendemain de son entame réussie face à la Chine (3-0), l’équipe de France a chuté de très peu face au Brésil 3-2 jeudi pour son deuxième match du Championnat du monde 2018 à Roussé. Rien de compromis pour autant pour ces Bleus passés tout près de l'exploit et qui vont tenter de remporter leurs trois prochains matchs de la poule B, le premier vendredi face à l'Egypte.
Quel match ! Les 5000 spectateurs venus remplir ce jeudi soir la Monbat Arena de Roussé auront assisté à la meilleure promotion du volley-ball qui soit, tant Français et Brésiliens auront offert pendant 2h10 un spectacle de haute volée. "Un match énorme, je crois que c’est un des plus beaux matchs de volley que j’ai vus", soufflera d’ailleurs à l’issue de la rencontre un Laurent Tillie aussi épuisé que ses joueurs, sortis déçus mais la tête haute d’une partie qu’ils auront d’abord subie pendant deux sets (20-25, 20-25), assommés par les coups de boutoir assénés par Wallace (20 points), Lipe (15) et Douglas (14), les services surpuissants d’Isac Santos et et les contres ravageurs de Lucas Saatkamp, avant de sonner la révolte.

Une révolte orchestrée par un Earvin Ngapeth qui a confirmé que sa blessure aux abdominaux était derrière lui (22 points), mais aussi par les entrants Jean Patry (5 points), Thibault Rossard (9 points) et surtout Antoine Brizard, qui avec son service (5 des 10 aces français) et ses blocs (3), a fait très mal à une Seleçao qui a à son tour subi, perdant les troisième et quatrième sets après avoir toujours couru derrière le score (25-21, 25-23). "On a dit depuis le début de la compétition, qu’on aurait besoin de tout le monde, on l’a vu ce soir, les entrées d’Antoine, de Jean et de Thibault ont apporté beaucoup", commentera le capitaine Benjamin Toniutti, sorti après les deux premiers sets.

Et un instant, on a cru que cette révolte s’achèverait sur une victoire magistrale des Bleus, qui ont mené 10-7 dans le tie-break, avant de coincer, victimes notamment des contres de Mauricio, rentré pour ça, et de Lipe, décisif ce jeudi soir pour la Seleçao (12-15). Cette dernière n’aura jamais abdiqué, elle mérite autant que la France sa victoire, mais c’est bien elle qui prend deux points et une option pour la première place de la poule B. Cela ne les consolera sans doute pas, mais les Tricolores ont quant à eux empoché un point qui comptera sans doute dans le décompte final ; pour l’instant, il faut vite digérer pour se concentrer sur le match face à l’Egypte vendredi soir.

Les réactions : 

Antoine Brizard, passeur de l’équipe de France : "C’est vraiment dur, on avait tout ce qu’il fallait, on menait 10-7 dans le tie-break, on jouait super bien et on coince : ils servent bien, ils bloquent bien, on ne trouve pas de solution, c’est dur de trouver une explication. Même si c’est un peu difficile de voir ça comme ça ce soir, on prend un point important, tous les points vont compter. On s’est super bien battus après deux premiers sets difficiles, ce match va servir pour la suite, mais ce soir, c’est dur de voir le verre à moitié plein. Personnellement, je me sentais bien, j’avais envie de mettre de la vie et d’aider, j’étais frustré pour les mecs au début du match, parfois, ça se passe bien comme ça".

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France : "C’était un match héroïque, ils nous ont étouffés, et puis les très belles rentrées de Jean (Patry), Antoine (Brizard) et Thibault (Rossard) ont modifié le cours du match. On n’a pas réussi à gagner, mais on s’est battus jusqu’au bout sur un match énorme, je crois que c’est un des plus beaux matchs de volley que j’ai vus. Sur le tie-break, ça fait deux heures et demie qu’on se bat, il nous a manqué un peu de lucidité, un peu plus de hauteur, il fallait un gagnant, c’est eux ce soir. Le point est important, il reste trois matchs dans la poule pour essayer de se qualifier".

Benjamin Toniutti, passeur et capitaine de l’équipe de France :
"La défaite est dure, parce qu’on était très très proches de gagner ce soir, mais on est fiers de la façon dont on est revenus dans le match avec les entrées d’Antoine, de Jean et de Thibault qui ont apporté beaucoup, il y a beaucoup de positif, même s’il manque la victoire. J’espère que ce point qu’on a pris va être important pour la suite de la compétition et il faut continuer sur cette lancée en termes d’état d’esprit et d’équipe. On a dit depuis le début de la compétition qu’on aurait besoin de tout le monde, on l’a vu ce soir et ce n’est que le début, il faut continuer comme ça et vite penser au match de demain contre l’Egypte qui a posé beaucoup de problèmes au Canada aujourd’hui. Il faut à tout prix gagner pour rester dans la course".



PROGRAMME et RESULTATS


POULE B A RUSE (BULGARIE)

HEURES FRANCAISES

12/09/18
13h00 FRANCE / CHINE 3-0 (25-20, 25-21, 25-17)
>
 La feuille de match
> Les photos

16h00 PAYS-BAS / CANADA 0-3 (15-25, 23-25, 18-25)
19h30 BRESIL / EGYPTE 3-0 (25-17, 25-22, 25-20)


13/09/18
16h00 EGYPTE / CANADA 0-3 (25-27, 28-30, 19-25)
19h30 BRESIL / FRANCE 3-2 (25-20, 25-20, 21-25, 25-23, 15-12)
> La feuille de match
> Les photos

14/09/18 
16h00 CHINE / PAYS-BAS
19h30 FRANCE / EGYPTE

15/09/18
16h00 CANADA / CHINE
19h30 PAYS-BAS / BRESIL

16/09/18
16h00 CHINE / EGYPTE
19h30 PAYS-BAS / FRANCE

17/09/18
16h00 EGYPTE / PAYS-BAS 
19h30 BRESIL / CANADA

18/09/18
16h00 CHINE / BRESIL
19h30 CANADA / FRANCE
 

DIFFUSION SUR LA CHAINE L'EQUIPE


Diffusion des matchs de l'Equipe de France en direct
 





LE GROUPE FRANCE


2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - TRENTO (ITA)

4 - PATRY Jean - Pointu - 27/12/96 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)

6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
7. TILLIE Kevin Récep/Attaquant 02/11/90 PEKIN (CHI)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - JASTRZĘBSKI WĘGIEL (POL)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - KAZAN (RUS)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - SADA CRUSEIRO (BRE)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 AZS POLITECHNIKA WARSZAWSKA (POL)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - VÉRONE (ITA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 -  TOP VOLLEY LATINA (ITA)
15 - MOUIEL Jeremie Libéro 04/05/95 AS CANNES
16- BULTOR Daryl- Central - 17/11/1995 - ARAGO SETE
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 TOURS VB (FRA)

STAFF


Entraîneur : Laurent TILLIE
Entraîneur adjoint : Cédric ENARD
Entraîneur adjoint : Vincent PICHETTE
Manager : Arnaud JOSSERAND
Docteur :  Eric VERDONCK
Kinésithérapeute:  Jean-Paul ANDREA
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Statisticien : Paolo PERRONE

 

INFOS UTILES 


>> Site officiel de la compétition
 
>> Téléchargez le Dossier de Presse (MàJ - 5 sept)

               

 POULES

 

 


 

FORMULE SPORTIVE

 

1ère phase de poule 12-18 septembre


7 jours de compétition
équipes classées 1 à 4 qualifiées
équipes classées 5 et 6 éliminées

Poule A (à Florence) : Italie, Argentine, Japon, Belgique, Slovénie, Rép.Dominicaine
Poule B (à Ruse) : Brésil, Canada, France, Égypte, Chine, Pays-Bas
Poule C (à Bari) : États-Unis, Russie, Serbie, Australie, Tunisie, Cameroun
Poule D (à Varna) : Bulgarie, Pologne, Iran, Cuba, Finlande, Porto Rico
 

2ème phase de poule 21-23 septembre


3 jours de compétition
Les 1ers de chaque poule et les deux meilleurs 2èmes sont qualifiés

Poule E (à Milan) : A1 / B2 / C3 / D4
Poule F (à Bologne) : B1 / A2 / A3 / 4C
Poule G (à Sofia) : C1 / D2 / D3 / B4
Poule H (à Varna) : D1 / C2 / B3 / A4

 

3ème phase de poules 26-28 septembre


3 jours de compétition
Les deux meilleurs de chaque poule sont qualifiés pour les demi-finales

Poule I (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le meilleur deuxième de la 2ème phase
Poule J (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le 2ème meilleur deuxième de la 2ème phase
 

Demi-finales 29 septembre

 

Finales : 30 septembre